Accueil > Conseils pratiques

Quelques conseils

On nous demande souvent...

  1. Comment savoir si je dois remplacer les fenêtres et les portes de ma maison?
  2. Comment mesure-t-on la performance des fenêtres?
  3. Qu'est-ce que le verre Low-E?
  4. Qu'est-ce qu'ENERGY STAR?
  5. Quel taux d'humidité faut-il maintenir dans une maison munie de fenêtres à double vitrage?

Comment savoir si je dois remplacer les fenêtres et les portes de ma maison?

Il faut tenir compte de plusieurs facteurs avant de décider si vos portes et vos fenêtres doivent être remplacées ou si elles peuvent tout simplement être réparées. Voici quelques-uns des facteurs à considérer :

  • Style et conception : Les portes et les fenêtres actuelles conviennent mal au style de votre maison ou ne possèdent pas les caractéristiques que vous souhaitez. La surface de vitrage n'est peut-être pas suffisante pour fournir un éclairage adéquat aux espaces habitables.
  • Composants et quincaillerie : Les composants des portes et des fenêtres se détériorent au fil des années. Les joints d'étanchéité défectueux des vitrages isolants, les portes ou fenêtres difficiles à manoeuvrer, la quincaillerie et les moustiquaires endommagés ainsi que les infiltrations d'air constituent des problèmes courants. La quincaillerie des vieilles portes et fenêtres risque d'offrir peu de résistance à une entrée par effraction.
  • Problèmes de structure : Des problèmes structuraux peuvent nuire au fonctionnement des portes et des fenêtres. La pose d'éléments de grande dimension ou d'éléments dans de nouvelles ouvertures risque d'engendrer des modifications structurales.
  • Humidité : Les portes et les fenêtres se détériorent souvent à cause de problèmes d'humidité, problèmes qui ne seront pas nécessairement réglés par la pose de nouveaux éléments. En réalité, le problème risque même de s'aggraver en raison de la diminution des infiltrations d'air.
  • Chauffage et ventilation : La surface vitrée des portes et fenêtres entraîne des pertes de chaleur élevées durant la nuit et des gains solaires importants durant les journées ensoleillées. La pose de vitrages énergétiques réduira les déperditions thermiques. Des modifications au système de chauffage ou encore des éléments fournissant de l'ombre seront requis pour améliorer le confort des occupants dans le voisinage des grandes fenêtres.

Posez-vous les questions suivantes :

  • Les portes et les fenêtres ont-elles subi des dommages causés par l'eau?
  • Y a-t-il de l'humidité entre les vitres du vitrage isolant?
  • Voyez-vous des cernes ou de la moisissure sur les surfaces?
  • La vapeur d'eau se condense-t-elle sur les vitrages, les montants ou les appuis?
  • La peinture est-elle cloquée ou soulevée?
  • Le calfeutrage est-il fissuré ou absent?
  • Les solins sont-ils de bon état?
  • La pièce est-elle inconfortable et difficile à chauffer à cause de grandes surfaces vitrées?
  • Se produit-il une condensation excessive sur les fenêtres et autres surfaces?
  • De grandes surfaces vitrées sont-elles à l'origine d'un excès de chaleur?

Haut de page

Comment mesure-t-on la performance des fenêtres?

Au Canada, la performance des fenêtres est régie par la norme CSA A440 (Fenêtres) de l'Association canadienne de normalisation. En effet, la norme établit les matériaux entrant dans la fabrication des fenêtres et certaines propriétés minimales des matériaux, dont l'épaisseur, la dureté et la durabilité. La norme A440 fait également état des niveaux de performance minimale des fenêtres évaluées dans des conditions normalisées. Les caractéristiques déterminées dans la norme A440 concernent :

  • l'étanchéité à l'air*;
  • l'étanchéité à l'eau*;
  • la résistance aux surcharges dues au vent*;
  • la facilité de manoeuvre;
  • la résistance à l'entrée par effraction;
  • la résistance à la condensation;
  • la résistance des grillages-moustiquaires.

Toutes les fenêtres vendues au Canada doivent faire l'objet d'une évaluation de leur performance en matière d'étanchéité à l'air, d'étanchéité à l'eau et de résistance aux surcharges dues au vent, soit les caractéristiques de la liste ci-dessus accompagnées d'un astérisque (*). [...] Puisque l'évaluation des autres caractéristiques demeure un exercice facultatif, toutes les fenêtres ne sont donc pas jugées en fonction de leur résistance à l'effraction, par exemple.

Étanchéité à l'air
L'admission incontrôlée d'air dans la maison ou son exfiltration entraîne des coûts pour le propriétaire-occupant. À titre d'exemple, l'air froid du dehors qui s'introduit dans la maison doit être réchauffé à la température ambiante pour préserver le confort des occupants; l'infiltration d'air constitue donc une dépense en matière de chauffage. La même situation se produit l'été dans une maison climatisée, alors que l'air chaud de l'extérieur qui s'y infiltre augmente la charge de climatisation. Lorsque l'air intérieur (soit chauffé en hiver ou conditionné en été) fuit à l'extérieur, le propriétaire-occupant doit absorber les frais énergétiques associés aux fuites d'air. L'essai d'étanchéité à l'air s'effectue en soumettant une fenêtre de dimensions standard à une pression d'air normalisée (équivalant à peu près à un vent de 40 km/h), puis en mesurant la quantité d'air qui s'en échappe. Selon le résultat de l'essai, la fenêtre reçoit la cote :

  • A1 (fuite quelconque);
  • A2 (légère fuite);
  • A3 (peu de fuite).

L'étanchéité à l'eau
Les fenêtres peuvent aussi laisser entrer de l'eau lors d'orages, risquant d'endommager les revêtements intérieurs de finition et de favoriser la croissance de moisissure. C'est pourquoi toutes les fenêtres vendues au Canada font l'objet d'essais d'étanchéité à l'eau et de résistance à la pluie poussée par le vent. Pour évaluer la résistance à la pluie poussée par le vent, on vaporise continuellement de l'eau sur la face extérieure d'une fenêtre de dimensions standard dans des conditions de température normalisées, tout en augmentant graduellement la pression d'air agissant sur la fenêtre. La cote de la fenêtre est établie selon la pression d'air la plus élevée où il ne se produit aucune infiltration d'eau.

La résistance aux surcharges dues au vent
Les fenêtres doivent également subir un essai de résistance aux pressions du vent sans trop se déformer ni être extirpées du cadre. En effet, les fenêtres à l'essai sont soumises à une importante différence de pression d'air simulant des vents ayant la force d'un ouragan (120 km/h et plus).

Efficacité énergétique
Même si elles ne consomment pas d'énergie à proprement parler, les fenêtres et portes peuvent constituer une source importante de perte de chaleur. Voilà pourquoi de plus en plus de Canadiens et de Canadiennes exigent des portes et fenêtres à haut rendement énergétique qui répondent aux exigences ENERGY STAR. En réduisant considérablement les coûts d'énergie, celles-ci permettent des économies substantielles tout en contribuant au maintien du confort de votre maison ou bâtiment. Tout cela, sans compter qu'elles diminuent les risques de condensation et atténuent les bruits extérieurs.

Haut de page

Qu'est-ce que le verre Low-E?

Le verre Low E, ou verre à faible émissivité, est un verre sur lequel un enduit est appliqué et qui réfléchit la chaleur. Une fenêtre ayant du verre à faible émissivité repoussera les rayons ultraviolets provoquant la chaleur de l'été alors qu'en hiver, le Low E les absorbera et laissera pénétrer la chaleur. Ce type de verre vous permettra de réduire considérablement les coûts de climatisation l'été et de chauffage l'hiver.

Haut de page

Qu'est-ce qu'ENERGY STAR?

ENERGY STAR est une initiative canadienne volontaire de haute efficacité qui permet d'identifier les produits les plus écoénergétiques. Administrée par Ressources naturelles Canada, l'initiative ENERGY STAR est reconnue à l'échelle internationale et compte parmi ses utilisateurs différents paliers de gouvernements, des compagnies de services publics, des fabricants, des détaillants et des organisations environnementales. Outre l'administration du programme, la promotion du symbole et le respect des nombreux critères d'admissibilité sont assurés par Ressources naturelles Canada. Parmi les produits susceptibles d'afficher le symbole ENERGY STAR, se retrouvent les appareils ménagers, les équipements de bureau, les produits électroniques de grande consommation, les CVC, les produits d'éclairage et de signalisation, les produits commerciaux et industriels et les produits de fenestration.

Haut de page

Quel taux d'humidité faut-il maintenir dans une maison munie de fenêtres à double vitrage?

Taux d'humidité relative intérieure à respecter, à une température intérieure de 21°C pour les fenêtres étant munies de deux vitrages.

Température extérieure Humidité relative intérieure
-28°C ou moins Pas plus de 15%
-28°C à -23°C Pas plus de 20%
-23°C à -17°C Pas plus de 25%
-17°C à -12°C Pas plus de 30%
-12°C à -6°C Pas plus de 35%
-6°C à 4°C Pas plus de 40%

Haut de page

Sources : Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) et JELD-WEN du Canada ltée